retour page d'accueil

Comité de rédaction
du site internet de la Bibliothèque Médicale AF Lemanissier

Mis à jour le 23 février 2004

Avertissement:
l'arobase @ des adresses emails est remplacé par "at" pour limiter l'envoi de courrier non sollicité


quoi de neuf?
consensus
periodique
specialite
medecin
etudiant
fmc
image
informatique et medecine
patient
association
guide du lecteur
Vincent Flurin Praticien Hospitalier Service de Réanimation Pédiatrique et néonatologie. Vice-président de l'association. Maître toile.
Tel 02 43 43 43 53 Fax 02 43 43 24 32
Adresse email hôpital vflurin"at"ch-lemans.fr

Bruno Bour Praticien Hospitalier Service de Gastro-entéro-hépatologie CH Le Mans. Président de l'association. Maître toile
Tel 02 43 43 43 44 Fax 02 43 43 24 22
Adresse email hôpital bbour"at"ch-lemans.fr

Anne Prisset Documentaliste
Bibliothèque médicale AF Lemanissier
CH Le Mans
Tel  02 43 43 43 43
Adresse email bibbml"at"nerim.net

Critère de qualité de l'information sur internet

Criteria for Assessing the Quality of Health Information on the Internet
4 mai 1999 (format pdf 145 Ko)
par le Health Information Technology Institute (HITI)

Dossier du ministère de la santé: "Information de santé sur internet"

Charte graphique du site de la BML: pour une ergonomie simple

L'efficacité paye plus que l'esthétisme
ou comment un design rustique peut faire gagner un site marchand

Dans une étude portant sur une centaine de sites commerciaux, le site emarket news (eMN) confirme ce que savent les internautes confirmés depuis longtemps. Pour être efficace il ne faut pas de flash, pas trop d'images, un graphisme simple, une ergonomie permettant une lecture reposante.

L'analyse de eMN concerne des sites de vente en ligne. Ceux-ci doivent être avant tout être efficace pour être rentable. Le pouvoir de l'argent, est un moteur d'efficacité redoutable dont il est parfois utile de s'inspirer. Sur les 100 meilleurs sites d'eRetail américains dont les homepages ont été analysées, un seul d'entre eux utilise la technologie flash et aucun ne propose de fichier audio ou vidéo sur sa homepage.

Le but de tout webmaster est d'être utile à la communauté: apporté un contenu intéressant et original et d'être lu (plus que visité). Le contenu peut être très utile, mais pour cela l'internaute doit trouver le site (référencement), et surtout s'y arrêter et y trouver rapidement l'information qu'il recherche dans le site.

Le champion des sites marchands, en terme de transformation visiteurs/acheteurs est http://www.quill.com . Il est donc intéressant de l'analyser :
- Charte graphique simple et claire
- Moteur de recherche sur le site en évidence pour les lecteurs pressés (attitude très fréquente)
- Onglets correspondant aux grandes parties du site
- Plan détaillé en milieu de page
- Nouveautés (ici promotions) en images dans la colonne de droite
- Services dans la colonne de gauche.

Les sites de santé doivent s'en inspirer.


Critères de qualité de l'information médicale sur l'Internet

Net Scoring : critères de qualité de l'information de santé sur l'Internet par Centrale Santé.
Dernière mise à jour le :23 février 2004 (version 2). Cette version a été révisée en septembre 1998.
La version 1 a été finalisée en novembre 1997.

Les auteurs du groupe de travail français sont : Dr S. Darmoni, Responsable Nouvelles Technologies, CHU Rouen, Dr V. Leroux, Collège National de l’Information Médicale, CRAM, M. Daigne, Ecole Centrale de Paris, ISAM Ressources, B. Thirion, Bibliothécaire médical, CHU Rouen, P. Santamaria, Ecole Centrale de Paris, Formitel, Dr Christophe Duvaux, Conseil National de l’Ordre des Médecins, Dr P. Dosnes, Syndicat National des Médecins de Groupe (SNMG), Dr D. Ragain, Hôpital Notre-Dame de Bon Secours, Dr O. Dubois, Conseil National de l’Ordre des Médecins, B. Prost, Ecole Centrale de Paris, OVP-Editions du Vidal, J-L Santoni, Club de la Sécurité Informatique Français, Themis RD, Dr A. Rodach, DIM Hôpital Léopold Bellan, CHIM, Paul de Kervasdoue, Club de la Sécurité Informatique Français, J. Lebidois, Thomson Santé, Dr J.F Conso, Hôpital Marie Lannelongue, Association Française des Responsables & Archivistes de Dossiers Médicaux (ARAD)

Synthèse du texte rédigé par le comité de rédaction du site du CHU de Rouen:

Un certain nombre de critères doivent être présents pour permettre l'évaluation de la qualité de l'information médicale sur l'Internet, c'est-à-dire essentiellement à partir des plus de 15.000 sites Web dans le domaine de la santé. Cet impératif est rendu nécessaire car la validité de l'information sur l'Internet doit être systématiquement remise en cause. En effet, contrairement à l'édition papier validée par les comités de lecture des revues scientifiques, l'information disponible sur ce réseau n'a pas été évaluée dans l'extrême majorité des cas. Grâce à la facilité de création d'un site Web, tout un chacun peut s'auto-proclammer éditeur, en particulier d'information médicale. Ainsi, les sources d'informations médicales sont très hétérogènes, variant d'un site commercial vantant ses produits, à un site universitaire, gouvernemental, voire personnel. De même, la qualité des informations présente est très variable : certaines sources sont fiables et validées (recommandations pour bonnes pratiques cliniques d'une agence nationale d'évaluation, articles d'un journal électronique avec comité de pairs) ; d'autres sont fausses, intentionnellement ou non, pouvant orienter dangereusement l'Internaute en quête d' "information santé". D'où la nécessité de conserver son esprit critique lorsque l'on lit une information quelconque sur n'importe quel média. La différence de l'Internet avec les autres médias réside essentiellement dans son accessibilité mondiale par plus de 60 millions de personnes, avec une croissance exponentielle de ces derniers. D'autre part, le Web permet une navigation hypermédia, donc très facile pour le grand public. L'information véhiculée est, de plus, distribuée à l'échelle du monde.

Nous nous appuierons essentiellement sur le très bon travail coopératif d'Ambre et coll. [Ambre 97] provenant de plusieurs institutions des Etats-Unis (American Medical Association, Association of Academic Health Science Libraries, Joint Commission on Accreditation of Healthcare Organizations, Consumer Health Information Research Institute, Health Information Technology Institute) qui ont classé en 5 grandes catégories les critères de qualité de l'information médicale sur l'Internet. Nous y avons ajouté une sixième : les aspects quantitatifs :

Crédibilité
Contenu
Liens
Design
Interactivité
Aspects quantitatifs

Nous avons introduit d'autres critères nous semblant importants comme la vérification régulière des liens ou la nécessité de bien différencier les hyper-liens internes (pointant sur un autre document HTML du site) et les hyper-liens externes (Cf. ci-dessous).

Nous pouvons également définir une charte graphique minimale que chaque document HTML du site Web de l'institution devra respecter. C'est d'ailleurs un des rôles du comité éditorial (Cf. ci-dessous) de faire respecter cette charte graphique. Pour chaque document du site, nous proposons les critères suivants, en sachant qu'un critère peut appartenir à plus d'une des 6 catégories définies ci-dessus :

Nom et logo de l’institution (identification de la source = crédibilité)
Date de dernière mise à jour (données actualisées = crédibilité)
Auteur (identification de la source = crédibilité)
L'auteur devra notamment décrire avec précision ses champs d'expertise afin de permettre à l'Internaute de pouvoir facilement vérifier si les documents présents sur le site Web se situent bien dans les domaines de compétences précédemment décrits. Bien entendu, l'Internaute professionnel de santé devra considérer avec beaucoup de précaution voire un parti pris négatif les documents "anonymes", où ni l'auteur ni l'institution ne sont précisés.
Cible du site Web (crédibilité)
Nous préconisons que la cible du site Web soit précisée sur la page de garde (ou sur une page spécifique accessible à partir de la précédente). Ainsi, les auteurs doivent indiquer notamment clairement si le site est dévolu pour le grand public et/ou les professionnels de la santé. Dans le second cas, il faut préciser quels types de professionnels de santé seront intéressés par le site. Dans tous les cas, ils devront signaler si certains documents du site ont un accès restreint (protégé par un identifiant et un mot de passe).
Source de financement (crédibilité)
S'il existe une source de financement public ou privé, celle-ci doit être clairement explicitée dès la page de garde et au mieux détaillée dans un autre document.
Pertinence et utilité du contenu du site Web (crédibilité, contenu)
Il faut bien reconnaître que la grande majorité des sites Web dans le domaine de la santé ne répondant pas à ce critère de qualité informationnelle. En effet, ces sites Web ne possèdent qu'une dimension marketing. Leur politique est claire : être présent sur le Web, nouveau média à la mode, quitte à ne présenter qu'une plaquette multimédia de la structure éditrice du site. Un des points-clefs lors de la création d'un site est de définir avec précision la niche informationnelle désirée. Il faut bien entendu vérifier qu'elle n'est pas déjà couverte par un autre site, ou si elle l'est, être certain de pouvoir faire mieux. Il faut également bien calculer la charge de travail pour la réalisation et surtout la maintenance du site.
Mise en place d’un comité éditorial (crédibilité)
Chaque institution disposant d'un site Web doit mettre en place une structure de contrôle de la qualité et de la cohérence du site. Ce comité contrôle également le fond et la forme (respect de la charte graphique). En cas de besoin, il peut être utile d'avoir recours à une évaluation externe sur le fond ; si le sujet traité est très étroit, il est possible que le seul expert au sein de l'institution soit le concepteur du site, d'où la nécessité d'une évaluation externe. Dans tous les cas, cette évaluation externe doit permettre d'éviter certains biais d'une évaluation interne.
Existence d'un administrateur de site ou maître-toile (Webmaster des anglo-saxons) (crédibilité)
Il nous semble indispensable que le comité éditorial désigne au moins un maître-toile, responsable du site, dont le rôle est notamment d'appliquer les décisions du comité éditorial tant en ce qui concerne le fond (la politique éditoriale sur le choix du contenu) que sur la forme (respect de la charte graphique). Le maître-toile doit également répondre électroniquement aux questions que les Internautes ne manqueront pas de lui poser (nécessité d'un courrier électronique adapté à chaque document du site). La typologie de l'administrateur nous semble essentielle ; nous préconisons que celui-ci soit un professionnel de l'information : bibliothècaire médical. En nous inspirant de notre propre expérience, un binôme d'administrateurs peut sans doute améliorer la qualité du site : bibliothécaire pour le versant informationnel, médecin informaticien pour le versant technique.
Courrier électronique pour critiques, commentaires, suggestions (mécanisme de feed-back, interactivité)
Qualité de l'information (accuracy) (contenu)
Les informations fournies par le site doivent pouvoir être vérifiées par l'Internaute. Au mieux, elles devraient suivre les principes de "l'evidence based medicine"
Utilisation d’un moteur de recherche interne
Permet de faciliter la recherche d'informations (contenu, design). Cette recherche s'effectue souvent en texte intégral
Index général de tous les documents HTML du site (contenu, design)
là encore pour faciliter la recherche d'informations : l'Internaute doit trouver facilement l'information souhaitée
Rubrique "quoi de neuf "
Permet de visualiser rapidement les nouveautés sur le site, en particulier les nouveaux sites référencés pour les sites-catalogue (contenu, design),
Page d'aide (contenu, design)
Cette page a pour objet, tout comme un aide en ligne d'un logiciel, d'assister l'Internaute en cas de difficulté. Elle pourra détailler l'éventuel glossaire spécifique du site, en particulier pour les sigles ou caractères spéciaux utilisés
Plan du site(contenu, design)
permet une vision globale de l'organisation spatiale du site
Impératif de vérifier régulièrement la validité des hyper-liens (liens, design)
Cet impératif concerne sans doute plus spécifiquement les "sites-catalogues", comme celui du CHU de Rouen. Celui-ci contient plus de 10.000 hyper-liens. Tous les trois mois, nous effectuons une vérification globale de tous nos hyper-liens avec les logiciels Cyberlink et Linkbot.
Pour éviter que les hyper-liens d'un site soient perdus (broken links), il est souhaitable que lorsqu'un document HTML est déplacé à l'intérieur d'un site, l'administrateur effectue un lien entre l'ancienne et la nouvelle URL de ce document.
En cas de modification de structure d'un site, impératif d'effectuer un lien entre les anciens documents HTML et les nouvaux, liens si possible automatique (liens)
Navigabilité : simplicité d’utilisation, de recherche d’informations (contenu, design, liens)
La simplicité du design du site induit une simplicité d'utilisation. Tout doit être pensé pour que l'Internaute ne soit jamais perdu dans le site. Le site doit contenir un nombre équilibré de texte, d'images et d'hyper-liens (éviter notamment les pages de garde avec une image "imposante" qui fait fuir l'Internaute pressé). La possibilité, à partir de n'importe quel document du site, de revenir :
a) à la page de garde du site,
b) aux menus directionnels importants entre la page de garde et les documents en cours
c) en haut du document en cours.
Omissions notées ou faits négatifs (contenu)
Ne pas oublier de systématiquement préciser les faits négatifs et les omissions.
Citation des sources originales (contenu)
Nous assistons malheureusement à la naissance d'un nouveau délit : le "web-pillage", qui consiste à copier des documents HTML et se les approprier en changeant le logo et le nom de l'institution. Il est donc toujours essentiel, comme pour toute activité scientifique, de citer l'intégralité des sources utilisées. Il faut d'autre part, systématiquement vérifier la possibilité d'utiliser toute ou partie du texte de ces sources, y compris des schémas. Rappelons notamment que les articles scientifiques publiés dans des revues sont soumis au copyright et qu'il est donc nécessaire d'obtenir l'aval de ces revues avant de diffuser sur l'Internet toute ou partie de ces articles, y compris sa propre production.
Sélection des hyper-liens (liens)
La sélection des hyper-liens est un élément critique d'un site Web. L'Internaute averti qualifiera la qualité du site sur la qualité des hyper-liens. En terme de design, les administrateurs du site devront vérifier le nombre adéquat de ces hyper-liens : ni trop, ni trop peu.
Distinction hyper-liens internes et externes (liens)
Il est nécessaire de bien différencier les hyper-liens internes (pointant sur un autre document HTML du site) et les hyper-liens externes afin de faciliter la navigation des Internautes.
Nombre de machines visitant le site et nombre de documents visualisés (aspects quantitatifs)
Les aspects quantitatifs nécessitent d'utiliser un logiciel permettant de générer des statistiques d'utilisation du site. Celles-ci permettent d'analyser le trafic engendré par le site, ce qui mesure indirectement la qualité du site (un nouveau facteur d'impact ?). Nous proposons d'utiliser deux critères principaux de mesure de trafic :
a) le nombre de machines qui visitent le site par unité de temps
ce critère est utilisé pour tenter de mesure le nombre de personnes qui visitent le site. Etant donné qu'il est difficile (y compris sur le plan éthique) de récupérer le courriel de la personne visitant le site, on utilise plus communément l'adresse IP de la machine qu'il utilise pour visiter le site. Ce critère a le mérite d'être plus anonyme que le précédent. Depuis peu, on assiste à la multiplicité des "proxy", machines-tampons intermédiaires entre la machine client et la machine serveur qui permettent d'accélérer la navigation des premiers. En revanche, elles biaisent totalement en le sous-estimant le nombre de machines visitant le site. Il est donc nécessaire d'utiliser un second critère : le nombre de documents visualisés. On peut affiner ces statistiques en éliminant les machines n'ayant visualisés que N documents par unité de temps en considérant qu'en dessous de ce seuil, il ne s'agit que d'un surf non spécifique, de l'"info-tourisme" (N doit être définis par le maître-toîle, par exemple, 3 sur un mois).
b) le nombre de documents visualisés dans la même unité de temps
ce chiffre permet de quantifier le trafic du site. Par document, on entend document HTML, en éliminant notamment les fichiers image (au format GIF ou JPEG ou d'autres) qui font généralement enfler de manière exagérée ce nombre de documents ; les Anglo-saxons utilisent le terme non spécifique de hits. Néanmoins, en cas de banques d'image notamment, il est très important pour le maître-toîle d'avoir une vision exacte des statistiques sur les fichiers images également. D'une manière plus générale, les statistiques d'utilisation permettent une gestion affinée d'un site, en connaissant notamment l'origine géographique des visiteurs, et quels sont les documents qu'ils visualisent le plus.
Nombre de sites référençant le votre (back links en anglais) (aspects quantitatifs)
Nombre de citations de presse (aspects quantitatifs)
Ce chiffre est assez difficile à mettre en place sans une veille informationnelle de tous les jours. Elle permet de mesurer l'impact du site dans la presse, grand-public ou scientifique.
Nombre de productions scientifiques issues du site (aspects quantitatifs)
Ce critère mesure l'impact du site dans son aspect scientifique

Néanmoins, tous les critères que nous venons de citer ne sont pas suffisants. Il est nécessaire de mesurer l'impact des sites par des tests en laboratoire (comme l'a fait récemment Impicciatore et coll ou mieux encore des études de terrain, comme le suggère Wyatt. Mesurer la validité d'un site Web implique de le comparer avec les meilleures sources à notre disposition, ce qui implique souvent une méta-analyse.


[Nouveautés] [Lignes directrices] [Périodiques] [Spécialités] [Médecin] [Etudiant] [FMC] [Images] [Informatique] [Patient] [Associations] [Bibliothèque]